Lucian Bute garde Carl Froch dans sa mire

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

InterBox fait le point sur le prochain combat de son protégé, Lucian Bute, le champion du monde IBF des super-moyens

Lucian Bute, le champion du monde IBF des super-moyens. (Photo : gracieuseté Richard Cloutier)

«Aujourd'hui, nous voulons vous dire que nous continuons à vouloir concrétiser un combat entre Lucian Bute et Carl Froch pour le 14 avril, au Québec. D'ici les prochains jours, nous allons poursuivre nos négociations, avec ou sans le support d'un réseau américain», déclare Jean Bédard, le président d'InterBox.

Poussé par les multiples rumeurs circulant depuis quelques jours, M. Bédard a passé outre à sa politique de ne pas commenter la situation des combats à venir lorsqu'ils sont en cours de négociation. Vendredi matin lors d'une conférence de presse téléphonique, il a fait le point concernant le prochain duel devant impliquer Lucian Bute (30-0-0, 24 K.-O.). De nouveau, il a identifié le Britannique Carl Forch (28-2-0, 20 K.-O.) comme étant l'unique cible visée.

«La meilleure option a toujours été Carl Froch», a expliqué le président d'InterBox. «C'est un gars qui a battu Jean Pascal, Jermain Taylor, Glen Johnson, Arthur Abraham et Andre Dirrell. Il a perdu une décision serrée contre Mikkell Kessler et s'est incliné en finale du Super Six face à Andre Ward.»

«Carl Froch est probablement le boxeur le plus spectaculaire qu'on a vu dans le Super Six», a pour sa part analysé l'entraîneur Stephan Larouche, lorsqu'il fut appelé à prendre la parole. Il a d'ailleurs confirmé que Lucian Bute et lui quittaient Montréal pour un camp d'entraînement dès le 12 février prochain, en vue de monter sur le ring le 14 avril.

L'option Carl Froch

«L'année 2011 a été exceptionnelle pour nous», a mentionné Jean Bédard, ajoutant que les trois duels livrés par Lucian Bute avaient attiré plus de 60 000 personnes au total. «Lucian a toujours le même objectif, soit de montrer qu'il est le meilleur 168 livres au monde», a rappelé le président d'InterBox.

«Ce que les fans nous demandent, tout comme les gens qui nous ont toujours supporté à titre de commanditaires, c'est un affrontement contre Carl Froch. C'est clair qu'il est la meilleure option pour le prochain combat de Lucian Bute. Malheureusement, le réseau américain auquel nous sommes associés ne partage pas le même enthousiasme», a soutenu Jean Bédard.

«Lucian a toujours le même objectif, soit de montrer qu'il est le meilleur 168 livres au monde.» Jean Bédard, président d'InterBox

Le président d'InterBox a affirmé être parvenu à conclure une entente avec le promoteur de Carl Froch. «Ce qu'il restait à faire était d'avoir une autorisation du réseau (Showtime), chose qu'on n'a pas pu avoir. Alors ce matin, ce que l'on dit, c'est qu'on va reprendre les discussions, avec ou sans l'appui d'un réseau américain», a affirmé le promoteur montréalais, laissant entendre que son groupe était prêt à faire de grandes concessions budgétaires pour parvenir à concrétiser ce duel.

Jean Bédard a d'ailleurs confirmé qu'il s'agissait d'une demande de Lucian Bute. «La raison pour laquelle on a décidé de poursuivre sans le support de notre réseau américain, c'est parce que Lucian l'a demandé. Il veut qu'on fasse tout ce qui est en notre pouvoir afin que ce combat arrive. Il est convaincu que ça sera bon pour sa carrière et pour ses fans.»

Questionné à plusieurs reprises sur la situation prévalant entre InterBox et Showtime, Jean Bédard a refusé d'offrir le moindre éclairage. «Je ne veux pas commenter notre situation contractuelle. Nous sommes convaincus qu'il s'agit du combat que les gens veulent voir et c'est une opinion que Showtime ne partage pas avec nous.»

Selon des informations n'ayant pu officiellement être confirmées, c'est Andre Dirrell (20-1-0, 14 K.-O.), un pugiliste américain également impliqué dans le tournoi des Super Six, que Showtime désirait opposer à Lucian Bute.

À son plus récent combat, disputé le 5 novembre au Colisée Pepsi de Québec, le Lavallois d'origine roumaine, Lucian Bute, a défait Glen Johnson (51-16-2, 35 K.-O.) par décision unanime des juges.

Organisations: InterBox

Lieux géographiques: Québec, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires